La France appelle à faire "cesser" les appels au boycott de ses produits

Source AFP
·1 min read
Les produits La vache qui rit boycottés dans un magasin au Koweït (illustration).
Les produits La vache qui rit boycottés dans un magasin au Koweït (illustration).

Depuis qu'Emmanuel Macron a publiquement défendu les caricatures de Mahomet, le monde musulman appelle à boycotter les produits français.

La France tape du point sur la table. Paris a appelé dimanche 25 octobre les gouvernements des pays concernés à faire « cesser » les appels au boycott de produits français et à manifester, provenant d'une « minorité radicale", leur demandant aussi d'« assurer la sécurité » des Français vivant sur leur sol.

Ces appels au boycott, ainsi que des manifestations, ont été lancés dans le monde musulman après de récents propos du président Emmanuel Macron sur l'islam.

Ces appels « dénaturent les positions défendues par la France »

« Les appels au boycott sont sans aucun objet et doivent cesser immédiatement, de même que toutes les attaques dirigées contre notre pays, instrumentalisées par une minorité radicale », a déclaré le ministère des Affaire étrangères dans un communiqué. Le Quai d'Orsay a notamment déploré que « dans plusieurs pays du Moyen-Orient se sont développés au cours des derniers jours des appels au boycott de produits français, notamment agro-alimentaires, ainsi que plus généralement des appels à manifester contre la France, dans des termes parfois haineux, relayés sur les réseaux sociaux ». Ces appels « dénaturent les positions défendues par la France en faveur de la liberté de conscience, de la liberté d'expression, de la liberté de religion et du refus de tout appel à la haine », a estimé le ministère.

En outre, pour Paris, ces mouvements « instrumentalisent à des fins politiques les propos tenus » par le président Emmanuel Macron le 2 octobre, lors [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :